Quans j'ai vu ce billet de Chef Nini lundi, ça m'a fait sourire parce qu'au même moment je préparais une flognarde aux pommes. Sa version est salée et je pense que je ne tarderai pas à la tester !!
Mais pour l'heure c'est une flognarde sucrée que je vous propose, plus traditionnelle.
La flognarde (flaugnarde ou encore flougnarde) est une spécialité auvergnate mais elle est aussi très populaire dans le Limousin ou encore dans le Périgord. Mais selon la région, on dira que c'est une spécialité limousine populaire en Auvergne ou dans le Périgord ou encore une spécialité périgourdine populaire en Auvergne et dans le Limousin. Et oui chauvinisme oblige... et chacun sait que les française ne sont pas chauvins !!! Non, non, non !!! Et moi, comme mon cher et tendre a ses racines en Auvergne, je prends le parti d'une spécialité auvergnate ! C'est dit !!
Son nom, elle le tient du vieux français Fleugne qui signifie mou. Et pour être molle, elle l'est puisqu'en fait la flognarde n'est autre qu'un clafoutis appelé ainsi quand il n'est pas aux cerises.
Si on veut respecter les codes jusqu'au bout on la fait aux pommes et c'est vraiment avec beaucoup d'effort qu'on l'accepte aux poires... Mais c'est déjà un pas vers la haute trahison !!

Blog_1_intro

Alors pour 12 petites flognardes (ou une "normale") :

  • 3 petites pommes royal gala
  • 3 oeufs
  • 75 g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de farine
  • 400 ml de lait demi-écrémé
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 1 pincée de sel

Alors, on commence par préparer les pommes. On les épluche et coupe en quartiers pas trop gros. Puis on les fait colorer à la pôele avec un peu de beurre, un peu de sucre et une cuillère à soupe de rhum (ajoutée après). Quand elles colorent, on arrête la cuisson et on réserve.
Pour l'appareil, on bat les oeufs. Puis on leur ajoute les sucres. On mélange bien pour obtenir quelque chose de mousseux. On ajoute ensuite la farine et la pincée de sel en plusieurs fois pour éviter les grumeaux et on mélange. On ajoute le lait doucement puis l'autre cuillère à soupe de rhum.
Dans des moules individuels, on place les pommes au fond et l'appareil par-dessus.
Au four (chaud, à 180°) pour 25 minutes.

Et comme il me restait un peu d'appareil mais plus de pommes, j'ai coupé en dès 2 tranches d'ananas en boîte et je les ai fait caraméliser avec un peu de sucre. Dans le reste de l'appareil, j'ai mis une cuillère à soupe de noix de coco râpées. Et comme les premières : ananas au fond et appareil dessus : un délice là encore !

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Bon ap' !