Ce week-end, mes parents viennent nous rendre visite. Et comme mon chéri a prévu une séance ciné à la maison, pour que ma mère voye enfin le dernier volet de la saga Indiana Jones (elle est folle de Harrisson Ford... mais chut !!! mon père n'est pas au courant !!! -lol-), elle n'a pas manqué de me lancer un "prépare les glaces"... mais si elle croyait que j'allais aller lui acheter une boîte de Mag..., elle s'est bien trompée. Même sans sorbetière, je suis cap' ! Je ferais mes glaces moi-même !

Alors forcément quand j'ai vu ce billet chez Minouchkah sur son Blog génialissime Passion culinaire, je me suis dit que celle-là de recette, elle était forcément pour moi : un semifreddo, voilà ce qu'il me fallait. Une glace qui a tout d'une glace mais n'en est pas une... et quand en plus, j'ai vu qu'elle tenait sa recette de Sandra, du Pétrin autre blog de référence pour beaucoup d'entre nous, j'ai foncé les yeux fermés et sans apporter une seule modification si ce n'est que je l'ai accomodé à ma sauce, c'est-à-dire aux cerises (pas de panique, il s'agit d'un bocal de cerises et pas de celles qu'on trouve en grande surface à 50 euros le kilo...).

Alors, je ne sais pas si cela fera venir mes chers parents plus vite, mais en tous cas, voici ce qu'ils auront le plaisir de goûter devant un bon film...

Blog_1

Alors pour 10 semifreddos individuels (taille moule à muffins), il vous faudra :

  • 1 oeuf
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 100 g de sucre (j'ai mis 60 g de sucre roux et 40 g de sucre à la griotte)
  • 300 ml de crèle fleurette (allégée pas possible)
  • 4 cuillères à soupe de guignolet kirsch
  • 300 g de cerises
  • 1 cuillère à café de vanille naturelle en poudre

La recette commence par la préparation d'un sabayon. Pour cela, on fouette dans un saladier l'oeuf, les jaunes et le sucre quelques secondes. On pose ensuite ce saladier sur une casserole d'eau frémissante en veillant à ce que le fond du saladier ne soit pas en contact avec l'eau. Et là on fouette jusqu'à ce que le mélange blanchisse et épaississe. S'armer de patience à ce niveau parce que c'est un peu long, une bonne dizaine de minutes. Et 10 minutes sans cesser de fouetter, je peux vous dire que ça fait les bras l'air de rien !! Quand le sabayon est prêt, on sort du feu et on continue à fouetter (avec le batteur électrique de préférence) le mélange jusqu'à ce qu'il refroidisse. A ce moment, j'ai ajouté la vanille.

On fouette ensuite la crème liquide pour obtenir une chantilly bien montée. On l'ajoute ensuite délicatement avec une maryse dans le sabayon.

Pour le parfumer à la cerise, j'ai procédé comme suit : dans une casserole, mettre les cerises, un peu de jus des cerises et le guignolet et faire cuire sur feu doux jusqu'à ce que le mélange compote légèrement. Après j'ai écrasé les cerises à la fourchette pour qu'il reste des morceaux.

Il faut ensuite incorporer les cerises dans la crème. Mélanger sans trop insister pour avoir un effet marbré (là, j'ai pas réussi aussi bien que mes maîtres... je reconnais...).

Puis on verse dans des moules souples individuels pour moi (mais vous pouvez aussi le mettre dans un moule à cake). Je n'ai pas huilé les moules comme c'était dit dans la recette originale et je n'ai eu aucun mal à les démouler. On met les moules au congélo et hop, c'est fini !

Les semifreddos se servent au moment. Pas besoin de les sortir en avance (enfin, à éviter même car ils restent très crémeux, ils ne prennent pas comme des glaces habituels). Verdict : cela ne tient qu'à moi, mais franchement, c'est une tuerie !!!! Je suis grande fan. A venir pour mon cher et tendre qui n'est pas un fan des glaces aux fruits, semifreddo au chocolat et aussi à la pistache dès que j'aurais mis la main sur de la pâte à pistache (je sens qu'une nouvelle monomanie s'annonce...).

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Bon ap' !