Voilà une recette de Cléa à côté de laquelle je ne pouvais pas passer : une panna cotta à la grenade.
J'adoooooooooore la grenade (qui ne constitue pas du tout la base de nos sirops de grenadine tout plein de colorants, que je n'aime pas par ailleurs, mais bon...) et ça tombait bien parce qu'il y en avait une dans ma panière à fruit. La grenade c'est bon pour la santé, très bon même (demandez moi d'où me vient ce teint de pêche et cette peau lisse ? Et oui, de la grenade !!!! Lol) et en plus c'est rigolo. De l'extérieur, ça ne paie pas de mine... mais quand on l'ouvre, c'est justement devant une mine de rubis que l'on se trouve ("pas de mine"... "mine de rubis"... y'a de la recherche là quand même !!!) avec toutes ces petites gemmes rouges... c'est super beau ! Et puis quand on la mange, elle éclate sur la langue... c'est une sensation très agréable ! Et le goût, un petit peu acidulé mais en même temps sucré... bref, j'adore !!!!!

Alors moi j'ai mis "façon panna cotta" juste parce que ce n'est pas une "vraie" panna cotta dans la mesure où il n'y a pas de crème dedans et qu'on sort donc des standards... mais finalement, cette petite entorse est bien venue : déjà parce que cette panna cotta étant à base de lait de soja et bien elle est beaucoup plus diététique et beaucoup moins calorique et ensuite parce qu'elle m'a permis de commencer à apprécier le lait de soja avec lequel j'essaie de faire "ami-ami" histoire d'alléger et de varier un peu ma consommation de lait.

Et je fais un pti coucou à mes cops qui sont venues jouer les béta-testeuses à midi (qui ont eu plus de chance que la testeuse d'hier... oups !) !!! Si vous me lisez, bisous les filles !!!

Blog_1 

Et pour 6 panna cotta, il vous faudra :

  • 400 ml de lait de soja
  • 1/2 cuillère à café d'agar agar
  • 30 g de sucre blond
  • 1 grenade

On commence par faire chauffer le lait de soja avec le sucre, puis on ajoute l'agar agar. Quand cela commence à bouillir, on maintient sur le feu un peu moins d'une minute. Et on sort du feu.
On mixe les 2/3 de le grenade puis on l'ajoute au lait. On mélange bien. Cela donne un mélange violet très girly (ça tombe bien, ce midi c'est repas entre nanas). Après on verse dans des verrines. On laisse refroidir à t° ambiante puis au frigo pour plusieurs heures.
Avant de servir, on parsème les crèmes du reste des graines de grenade.
Et voilà.

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !