Après un premier essai bien, mais alors bien râté... (mon papa s'en rappelle encore j'imagine !) de chinois qui après avoir bien monté était aussi vite redescendu, une pâte qui avait absorbé toute la crème pâtissière donnant au final un chinois tout sec... bref, un ratage en bonne et dûe forme, je maîtrise maintenant mon sujet et je suis devenue une pro ! Je vous posterai plus tard le chinois de la réconciliation à la crème pâtissière à la fève tonka et raisins secs que j'ai fait il y a quelques semaines (parce qu'il n'était pas question justement de rester sur un échec non mais !), mais aujourd'hui c'est un chinois à la mûre que je vous propose !
Une belle gourmandise pour le petit déj' qui permet de commencer la journée sur les chapeaux de roue !!!
Alors cette recette, je l'ai piqué à Boudloune du blog "Ma cuisine, mes livres et moi", mais je n'ai pas mis de beurre... et c'est délicieux comme ça alors... c'est toujours une économie de 100 g de beurre et côté calories, comme je fais la chasse, c'est génial !!

Blog_1

Pour un chinois (de 8 spirales) :

  • 250 g de farine T65
  • 1 oeuf
  • 100 ml de lait écrémé
  • 25 g de sucre blond
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 4 g de levure sèche
  • 2 cuillères à soupe de confiture de mûres
  • 1 belle poignée de fruits rouges (surgelés pour moi)

Dans la MAP, on place le lait, l'oeuf, le sel, la farine, le sucre et la levure. On fait partir le programme pâte. Et on va vivre sa vie pendant un peu plus d'une heure.
Une fois que le programme est terminé et que la pâte a doublé de volume, on la récupère et on la place sur un plan de travail légèrement fariné, on dégaze en appuyant sur le centre et on boule. On applatit la pâte en un rectangle d'un peu moins de 2 cm d'épaisseur. On nappe de confiture et on parsème de fruits rouges. On roule la pâte sur elle même mais sans trop la serrer. Puis on coupe 8 tronçons que l'on place dans un moule à manquer en faisant attention à les espacer.
Et on laisse reposer une bonne heure dans un endroit sec (l'idée c'est dans le four !).
Quand le chinois à bien doublé de volume, tous les tronçons se trouvent bien serrés. On place alors au four chaud (200°) pour 15 minutes.
A la sortie, je le nappe d'un mélange de confiture et d'eau pour le faire briller !
Et voilà qui nous promet des pti déj' délicieux !!

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !