Depuis quelques temps déjà j'ai succombé à la mode des apéritifs dinatoires... oui, oui... je sais, j'ai suivi le mouvement... sans même tenter d'opposer la moindre résistance !! C'est plutôt avec un plaisir non dissimulé que je suis entrée dans la danse. Il faut dire que le concept est totalement fait pour moi. En effet, pouvoir manger plein de choses et goûter de tout satisfait pleinement ma gourmandise. Et le service en petites quantités calme ma culpabilité toujours à l'affût !!!
Alors... comment y résister !
De fait, exit chips et autres crackers de Mr B. Ce cher Banyuls officialise définitivement son divorce d'avec Mme Cahuète pour incompatibilité de caractère et part s'encanailler avec mes fabrications maisons ! D'ailleurs il forme avec elles de jolis duos bien gourmands !!!
Voilà donc comment à 30 ans, je renoue avec mes jeux de petite fille... la dinette ! Heureusement pour mes convives, j'ai tiré un trait sur les gâteaux de sable pourtant accompagnés de cette délicieuse sauce à la boue (dont Nounours se souviens encore !!) pour utiliser des ingrédients plus conventionnels certes... mais comestibles au moins !

Et au menu de ce énième apéritif dinatoire, il y avait entre autres, un petit gaspacho andalou, bien venu étant donné cette chaleur étouffante à laquelle nous sommes soumis depuis quelques semaines.

Blog_1

Pour 6 personnes (en petites verrines) :

  • 2 grosses tomates bien mûres
  • 1/2 concombre
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de vinaigre basalmique
  • piment en poudre
  • ail
  • basilic
  • sel
  • poivre

Donc on commence par laver et épépiner le poivron et on le passe quelques minutes sous le gril. On le laisse ensuite refroidir et on détache la peau.
On émonde ensuite les tomates : pour cela un coup dans l'eau brûlante suivi d'un rafraîchissement dans un bol d'eau glacée. Le choc des températures opère et la peau se détache toute seule.
On épluche ensuite le concombre, on l'épépine.
Puis on passe le tout au mixeur avec l'huile, le vinaigre et les épices dosées selon vos goûts (ici c'est plus de piment pour moins d'ail).
On place au frais plusieurs heures avant de servir.
Et régal !!!

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !

(désolée pour les photos un peu blanches... trop de soleil, et je n'y suis pas habituée...)