Que celui qui n'a jamais fait exprès de plonger la cuillère au fond du pot de nutella après avoir tartiné généreusement sa tranche de pain ou de brioche pour pouvoir la lécher goulument sans se culpabiliser, juste parce que "je vais pas la mettre à laver avec tout ça dessus, c'est du gachis" me jette la première pierre !!! Je suis une grande fan de nutella... pas de n'importe quelle pâte à tartiner, non de nutella... ma grand mère a bien tenté une ou deux fois de nous arnaquer pendant les vacances quand nous étions petits en achetant "le pot qui lui ressemblait trait pour trait" en pensant que l'on ne verrait rien, mais non, rien qu'à l'ouverture, la texture et l'odeur de cette masse marronâtre nous assuraient que nous avions entre les mains du simili... une pâle imitation de ce petit graal qui transformait tout petit déjeuner et goûter en un moment de grâce... et oui, c'est exactement comme dans la pub les petits déj' au nutella, c'est un petit goût de paradis... et pas la peine de nous faire croire que c'est bon pour notre santé ou la croissance de nos enfants... c'est pour nous transporter au Nirvana des sens que ce mélange a été inventé... ou plutôt que le secret des Dieux nous a été révélé...
Oui, oui, je suis de la génération nutella et fière de l'être... mais voilà, depuis que la folie du tout home made m'a gagné, l'idée de faire moi-même ma pâte à tartiner (oui, oui, j'emploie pour elle le même terme que pour tous ces similis, parce que de nutella, il n'y a qu'une recette, et extrêmement bien gardée... j'ai lu une fois que personne ne connaît la recette dans son entier... même ceux qui travaillent dessus n'en ont qu'une connaissance partielle... vous imaginez cette frustration, se tenir si près des cieux et ne pouvoir y accèder... ^-^) a fait son petit bonhomme de chemin. Au départ totalement hostile à l'idée de faire entrer chez moi quelque chose qui serait du "presque nutella", me voilà en train d'en faire un moi-même.
Et pour le coup, je suis plutôt satisfaite. Le résultat est différent (bien sûr, ce ne sont pas les Dieux qui m'ont inspirés moi... juste mon extrême gourmandise...) mais c'est vraiment très bon... très très bon même. Du coup, je crois que Mme Nutella (ben oui, il paraît que c'est féminin en italien) va nous rendre des visites moins fréquentes...

Blog_1

Pour un pot à confiture (et un peu plus) :

  • 50 g de chocolat au lait
  • 25 g chocolat noir
  • 15 g de purée de noisette (on peut remplacer par du beurre, de la margarine ou même de l'huile de noisette pourquoi pas)
  • 60 g de noisettes en poudre
  • 8 g de fleur de maïs
  • 200 g de lait concentré sucré
  • 20 cl de crème liquide légère
  • 1 pincée de sel

On commence par placer les noisettes en poudre quelques minutes sous le gril du four pour les torrifiées un peu.
Après on fait fondre les chocolats avec la purée de noisette au bain marie. On verse le mélange dans une casserole avec la crème liquide et les noisettes en poudre. On met cuire à feu doux une dizaine de minutes sans cesser de remuer (il faut faire attention que cela n'attache pas).
On passe ensuite le mélange au chinois pour avoir une pâte bien lisse. On ajoute le lait concentré, la fleur de maïs et le sel et on remet sur feu doux jusqu'à ce que le mélange épaississe (sans cesser de remuer encore et en faisant attention à ce que cela ne bout pas).
On verse ensuite dans un pot avec couvercle et on conserve à température ambiante.

Je n'aurais qu'une chose à dire : vivement demain et les tartines !!!!

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !

(décidément, vous l'aurez remarqué, dès qu'il y a un rayon de soleil je ne maîtrise plus mon appareil photo... la prochaine sera la bonne !!)