Commençons la semaine avec un peu de gourmandise, voilà qui ne fera de mal à personne et peut-être même pourrait nous mettre de bonne humeur... qui sait, ça serait pas formidable ça si la seule idée d'une douceur sucrée pouvait apporter le sourire. En tous cas, moi cette recette, le sourire, elle me le donne sans mal et pour la simple et bonne raison que cette tarte je l'ai faite à l'occasion d'une soirée entre amis pour fêter le terrible passage de l'une d'entre nous dans la fameuse dizaine qui commence par un 3, celle qui change tout et à partir de laquelle on est plus jeune mais adulte (rhooo la la, rien que ça...)...  C'est aussi la dizaine à partir de laquelle le vieillissement de nos cellules s'accélèrent de manière irréversible : les rides s'accentuent, le poids augmente, on commence à trouver un intérêt différent aux teintures pour cheveux, les jambes deviennent plus lourdes et de jolis tatouages apparaissent sur nos cuisses (ah non... ce sont des vergetures). Les jeunes nous appellent "madame" et les nouvelles idoles sont plus jeunes que nous (ça, ça fait mal). On se rappelle de notre jeunesse en commençant à dire "quand j'étais jeune" ou "à mon époque" (aïe aïe aïe) et on se rend compte que de cette époque justement, il ne reste pas grand chose. On passe pour des ringards si l'on dit qu'on avait pas de téléphone portable (attends, mais tu faisais comment pour parler avec tes copines ?) et qu'on écoutait de la musique sur des cassettes avec des baladeurs, que l'ADSL n'existait pas et qu'internet était tellement cher qu'on avait des forfaits de quelques heures par mois seulement (et ça c'est même pas quand on était super jeune parce que là internet n'existait carrément pas !)... Bon je vais arrêter là avant de tomber dans la déprime... en tous cas, moi je suis contente d'avoir quelqu'un qui viennent me rejoindre dans cette dizaine où nous étions peu nombreuses encore... Mais votre tour viendra bientôt les filles... hihihihi... personne n'échappe au temps...
Mais j'avais dit que c'était une recette qui donnait le sourire alors oublions le temps qui passe et place à la gourmandise ! Cette recette est un mix de plusieurs choses que j'ai trouvé à droite et à gauche... comme quoi les mélanges ont du bon !!!

Blog_1

Pour 8 personnes :

  • framboises surgelées (je n'ai pas fait attention à la quantité, j'ai tapissé le fond du moule à tarte avec)
  • 200 g de faisselle bien égouttée
  • 50 g de ricotta
  • 2 œufs
  • 1 boîte de lait concentré sucré (environ 400 g)
  • 50 g de poudre d'amande
  • 25 g de farine
  • 50 g de purée d'amande blanche
  • 1 bouchon de rhum
  • noix de coco râpée
  • 1 pâte brisée

On commence par mélanger ensemble la faisselle, la ricotta et les œufs. On ajoute ensuite le lait concentré et on fouette vivement. On ajoute ensuite la purée d'amande et la poudre d'amande mélangée avec la farine. Enfin un peu de rhum pour parfumer.
On chemise un moule à tarte avec le fond de pâte brisée. On tapisse le fond de framboises et on verse dessus le mélange.
Au four chaud pour 50 minutes à 170°.
On saupoudre ensuite de noix de coco râpée (mais c'est sûr qu'avec des amandes émincées ça serait mieux, mais j'en avais pas).
Un régal... la prochaine fois je n'utiliserai pas de lait concentré sucré trop sucré à mon goût (je sais ce n'est pas la première fois que je le dis, mais il me restait encore une boîte, alors je n'avais pas trop le choix), je préfère rajouter moi-même le sucre séparément.
Mais sinon, c'était un vrai délice !! A refaire sans hésiter !!

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !