Commençons la semaine par du salé, et par l'accompagnement. Vous savez, le fameux second rôle du repas, celui qui passe souvent au second plan, un peu inaperçu, dans un coin de l'assiette. Mais parfois, la magie opère et il peut sans difficulté voler la vedette au plat principal. Et pour cela, pas besoin de faire de grands chichis... la sublimation est souvent dans la simplicité.
Et aujourd'hui c'est l'éclat et le piquant d'un petit poivron rouge qui vient révéler à nos papilles la gourmandise  ultime d'une simple purée de pommes de terre. Déjà à l'œil, elle donne envie, ces petites trainées rouges attirent le regard et allèchent les papilles... et le goût... mmmm... quel goût ! C'est subtile, ça rehausse avec bonheur le goût simple de la purée, c'est une association délicieuse ! Un véritable délice ! Je vous assure.

Blog_1_intro

Pour 2 personnes :

  • 500 g de pommes de terre
  • 1 poivron rouge
  • 50 ml de crème liquide
  • 10 g de beurre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • sel

On commence par peler, couper en dès et faire cuire dans un grand volume d'eau les pommes de terre. Pendant ce temps, on passe 15 minutes au four le poivron, laver, épépiner et couper en 4. Il faut que la peau noircisse et commence à se décoller. Une fois ce temps écoulé, on place les morceaux de poivron dans un sac congélation et on referme. On attend qu'ils refroidissent. Puis on enlève la peau et on réduit en purée ces morceaux de poivron. Je n'ai pas cherché à obtenir une texture bien lisse, mais j'ai gardé quelques morceaux.
Quand les pommes de terre sont bien cuites, on les écrase en purée avec une fourchette. Avec une cuillère en bois, on incorpore dans cette purée le sel, le paprika, la crème et le beurre fondu. On ajoute ensuite le poivron, on mélange bien et on obtient une belle purée orangée... magnifique !
On déguste bien chaud.

Ici je l'avais associée avec des pilons de poulet au paprika, dorés simplement au four. Et quand je vous dis que l'accompagnement a eu le premier rôle dans ce repas, c'est que je n'ai même pas pensé à prendre en photo le poulet pour vous proposer la recette tellement la purée me l'avait fait oublier... pauvre petit poulet...

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Blog_6

Bon ap' !