Première fois pour moi que je faisais un dessert qui ressemblait à un gâteau type "il vient directement de chez le pâtissier". Bon, les photos ne lui rendent pas justice parce que je les ai faites le lendemain alors qu'il avait déjà été bien attaqué. Et oui, prise dans l'ambiance de la soirée avec ma famille, je n'ai pas dégainé l'appareil photo tout de suite, et une fois sur la table, je ne me voyais pas faire patienter tout le monde le temps d'immortaliser mon chef d'œuvre (j'exagère bien sûr, mais j'étais tellement fière de moi sur le moment ! C'est surtout que j'aime bien faire mes photos loin des regards...), j'avais trop peur que mon père ne me mange à défaut du gâteau...
Bon, ça peut paraître long comme ça, à voir le déroulement, mais c'est en fait plutôt rapide à faire. Et pas du tout compliqué.

Blog_1_intro

Pour un cercle de 16 cm :

Pour la génoise :

  • 2 œufs
  • 45 g de sucre
  • 55 g de farine
  • colorants rouge et bleu

Pour le sirop :

  • 2 cuillères à soupe de sirop de mûres
  • 1 cuillère à soupe d'eau
  • 1 cuillère à soupe de rhum

Pour la garniture :

  • 200 ml de crème liquide très froide
  • 125 g de mascarpone
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 2 feuilles de gélatine
  • 2 cuillères à soupe de crème de mûres
  • colorant rouge
  • 150 g de mûres surgelées

Pour la ganache chocolatée :

  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de crème liquide
  • 1 cuillère à café d'alcool de mûres

On commence par placer au congélateur pour un bon quart d'heure la crème liquide.

La génoise. Pendant ce temps, on prépare la génoise. Pour cela, on mélange ensemble les jaunes d'œuf et le sucre. On les bat jusqu'à ce que le mélange double de volume. On intègre ensuite la farine. Puis on monte les blancs en neige et on les incorpore délicatement. On ajoute un peu des colorants et on mélange pour homogénéiser la couleur.
On place ensuite l'appareil à génoise sur une feuille de papier sulfurisé. On lisse et on place au four (180°) pour 12 minutes.
On laisse refroidir à température ambiante.

La crème au mascarpone. On met la gélatine à ramollir dans de l'eau une dizaine de minutes.
On prépare la crème. Pour cela, il suffit de monter la crème bien froide. Quand elle est prise, on ajoute le sucre et on continue à monter pour obtenir une chantilly bien ferme. On ajoute un peu de colorant rouge, et on mélange.
On bat bien le mascarpone. On incorpore progressivement la crème chantilly dedans, en faisant doucement pour ne pas la casser.
On fait chauffer la crème de mûres. On essore bien la gélatine. Puis on la fait fondre dans la crème bien chaude.
On la verse ensuite dans la crème. On mélange doucement pour bien intégrer la gélatine.

Montage. Avec le cercle de 16 cm, on découpe la génoise pour faire le fond. Avec un cercle de 13 cm, on découpe un autre cercle.
On mélange le sirop de mûres, l'eau et le rhum pour faire une détrempe pour les génoises.

Pour le montage, on place au fond du cercle (autour duquel j'avais posé du rhodoïd pour faciliter le démoulage), le grand cercle de génoise. On imbibe avec le sirop. On nappe avec de la crème au mascarpone. On pose au milieu des mûres. On recouvre avec le restant de crème, en prenant soin de garder 4 bonnes cuillères à soupe. On place sur le tout le deuxième cercle de génoise, on imbibe avec le reste de sirop. On recouvre avec le reste de crème. On égalise bien le dessus et on place au frais.

Ganache. Au bout de deux heures, on prépare la ganache. Pour cela, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème, puis on la verse sur le chocolat. On mélange bien jusqu'à ce que le chocolat soit bien lisse. Puis, on ajoute l'alcool de mûres. On laisse refroidir légèrement et on verse sur le gâteau. On lisse bien. Et on replace au frais. On le laisse reposer une nuit entière si possible pour que toutes les saveurs se développent parfaitement.

Pour la déco, j'ai fait des petites découpes avec la génoise restante, un peu de copeaux de chocolat, et hop.

Verdict : je suis contente du résultat pour une première. Côté goût, c'était très bon, l'association des saveurs était bien réussie, et côté look, il était pas trop mal quand même. Cette première tentative m'a décomplexé par rapport aux desserts que je peux voir sur les autres blogs, et ça m'a donné envie de m'y mettre. Les prochaines recettes ne tarderont donc pas à arriver !

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Bon ap' !