Il y en a un à la maison qui souffre en ce moment... après des semaines à manger du surgelé (oui, mais attention, du surgelé de Mr P. quand même !) ou mieux (ou pire ?!!?) ses propres créations culinaires (mais attention, elles avaient un bon petit goût d'enfance ses créations... oui, un petit goût de l'île aux enfants, vous voyez ce que je veux dire, le gloubi-boulga... j'dis ça, j'dis rien...), le voilà contraint de tester mes tentatives diverses et variées pour mon pot. Le pauvre, c'est dur ! Tous les jours, une nouveauté.
Et pire, tout cela me redonnant goût et envie de cuisiner, son bento se trouve à nouveau rempli de petits plats maison, dos de colin sauce sukiyaki, porc sauté au bleu d'Auvergne, jarret au champignon et soupes maison diverses...
Si moi, je retrouve mes bonnes habitudes aux fourneaux, du côté de mon doudou, les petits rituels reprennent aussi leur place et il faut bien dire qu'il a vite oublié plein de ses bonnes habitudes prises (difficilement quand même) pendant les dernières semaines de ma thèse où il était le chéri plus que parfait... ménage, vaisselle, courses, repas, bisous (ben oui quand même !), etc. C'est marrant de voir comment il a vite oublié ce qu'il a mis un peu plus de temps à mettre en place... l'oubli doit avoir une nature exponentielle chez ces messieurs... Enfin, heureusement que les bisous sont toujours là !

Mais si nous revenions à la cuisine... aujourd'hui, je vous propose des petites panna cotta au bleu d'Auvergne que j'ai trouvé sur le délicieusement gourmand A mes nuits blanches... Validée par ma moitié (j'aime pas le bleu alors c'est pas moi qui ai goûté !) et sur la table de mon pot dans quelques jours.

Blog_1_intro

Pour 15 bouchées :

  • 170 g de crème liquide
  • 75 g de lait entier
  • 90 g de bleu d'Auvergne
  • 1/2 cuillère à café d'agar agar
  • poivre
  • bacon
  • bleu émietté pour la déco

On commence par faire chauffer ensemble la crème et le lait. Quand cela commence à être chaud, on ajoute l'agar agar, et on amène à l'ébullition. On laisse la préparation bouillir pendant 1 minute sans cesser de remuer. Hors du feu, on ajoute le poivre et bleu coupé en petits morceaux et on remue jusqu'à ce que le fromage fonde. On verse ensuite tout de suite dans des petites empruntes (en silicone pour moi), et on place au frais pour une bonne heure.
Pour contraster avec le fondant de la panna cotta, j'ai aussi repris la chips de bacon croustillante. Pour cela rien de plus simple, j'ai découpé des ronds de bacon avec un emporte-pièce deux fois plus grand que la taille de la panna cotta, et on place entre deux assiettes et 1 minute au micro-ondes à 750 watt.
Et voilà, rien de plus simple !
Un peu de fromage émietté sur le tout et voilà !!

Blog_2   Blog_3

Maintenant, à vous de jouer !