Voici une recette idéale pour l'apéro. Enfin, quand je parle de recette, ce n'est pas vraiment le cas, puisque les tempura sont quand même très rapides à préparer (et aussi rapide à déguster d'ailleurs !) et ne nécessite que très peu d'ingrédients. Il s'agit plutôt d'une "astuce" sublimant les produits concernés. Je ne suis pas très friture habituellement, mais les tempura, c'est un peu différent... et oui, c'est japonais. Et nous tout ce qui est japonais, on adore !

[Le hasard de la programmation de mes billets fait que je me retrouve avec une recette japonaise alors que ce pays est à la une de tous nos médias pour des événements dramatiques. Je ne l'ai pas déprogrammé pour autant, c'est un blog de cuisine donc... Cela me donne l'occasion (si besoin était...) d'avoir une pensée pour le peuple japonais qui traverse des heures assez sombres. En ce qui nous concerne, nous devons partir au Japon dans quelques semaines. Nul doute que ce séjour semble plutôt compromis (ce qui n'est rien par rapport à ce que vivent les personnes qui se trouvent sur place !), même si nous avons encore le temps de voir venir. En tous cas, nous suivons de près les événements en espèrant que tout se réglera dans les meilleures conditions, le plus vite possible et pas particulièrement pour notre voyage mais pour les japonais !]

Blog_1_intro

Pour 4 personnes :

  • 500 g de crevettes assez grosses déjà cuites
  • 100 g de farine à tempura
  • 160 ml d'eau
  • huile de friture

On mélange tout simplement la farine avec l'eau, ce qui permet d'obtenir une pâte à beignet assez liquide. On fait chauffer de l'huile de friture (il faut qu'il y en ait environ deux cm dans la casserole ou autre). Quand elle est chaude, on plonge les crevettes (décortiquées, avec seulement la queue laissée) dans la pâte à tempura puis dans l'huile chaude. On les laisse très peu de temps, juste le temps nécessaire pour que la pâte prenne. Puis on pose sur du papier absorbant.

Et on sert très vite ! C'est croustillant et délicieux (enfin, si on aime les crevettes !)

Blog_2   Blog_3

Blog_4

Blog_5   Blog_6

Maintenant, à vous de jouer !