Il y a des jours comme ça, où on a beau faire, impossible de se concentrer et faire quelque chose qui mobilise plus de quelques minutes son petit cerveau tout ramomo... La bonne volonté a beau être là, la présence derrière l'écran aussi, tous les documents scientifiques sous les yeux... rien n'y fait ! Quand mes petits neurones décident que "non" ils ne se mettront pas en marche pour écrire ce p**--*- d'article, ben pas moyen de les forcer ! Même le chantage affectif et la carotte chocolatée en récompense d'un bel effort accompli ne fonctionnent pas... ce sont vraiment des jours sans...

Heureusement, ces jours "sans" ne sont pas perdus pour tout le monde... parce que quand je n'arrive vraiment pas à me concentrer, une des choses qui fonctionnent pour motiver mes pti cellules grises, c'est de me mettre aux fourneaux. C'est mon bol d'air perso ! Comme on disait quand j'étais ptite "un mars, et ça repart !"... sauf qu'ici, le mars a un petit quelque chose de moins appétissant (pour la gourmande que je suis en tous cas... même si je n'ai pas mangé de mars depuis des années et que j'en ai étais virtuellement dégoûtée le jour où j'ai vu Julie Andrieu tenter de manger un mars frit lors de l'une de ses émissions de Fourchette et sac à dos, en Ecosse si mes souvenirs sont bons...) ! Il ne s'agit donc pas de délice sucré, mais d'un pti plat à l'ancienne pour ma moitié qui, dans un moment de folie avait placé dans le panier de courses des rognons de porc (beuuuuuuurkkk), en me lançant avec un regard de défi : "je suis sûr que tu vas trouver quoi en faire"... mouais...

Enfin, pas très inspirée sur le moment, j'ai fini par m'y mettre et au final, je suis contente du résultat... enfin, monsieur est content du résultat parce que pour être honnête... je n'en ai pas mangé...

Blog_1_intro

Pour 2 personnes :

  • 2 beaux rognons de porc
  • 1 oignon
  • 200 g champignons de Paris
  • 50 ml de vin blanc sec
  • 3 cuillères à soupe de crème liquide
  • 1 cuillère à café de farine
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • sel
  • poivre
  • persil

On commence par préparer les rognons. Pour cela, on les ouvre en deux et on retire les nerfs et les parties blanches intérieures. On les coupe ensuite en assez gros morceaux parce que cela va beaucoup réduire à la cuisson.
On émince l'oignon que l'on fait revenir dans une cocotte avec de l"huile d'olive. On lave et on émince les champignons que l'on ajoute dans la cocotte quand les oignons commencent à peine à dorer et on fait revenir le tout. Puis on réserve.
Dans la même cocotte, on place les morceaux de rognon que l'on fait colorer à feu vif pendant 3-4 minutes. On sale légèrement et on poivre.
On ajoute ensuite les oignons et les champignons, on baisse le feu. On verse le vin, la crème, la moutarde et la farine. Puis on laisse mijoter pendant 10-15 minutes pour que la sauce réduise.
On sert ensuite avec une bonne purée de pommes de terre maison et on parsème dessus du persil finement hâché.

Et voilà un plat de grand-mère parfaitement réalisé, un défi relevé, un chéri régalé... et moi... ben, je vais me faire du poulet, c'est plus sûr !

Blog_2   Blog_3

Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !