Ce n'est pas parce que l'été est fini qu'il faut s'avouer vaincu !!! Moi, en tous cas, je me le refuse et cherche donc quelques astuces pour prolonger cette période un peu magique... c'est vrai, qu'on parte ou non en vacances, l'été, ça a toujours quelque chose d'un peu spécial, certainement parce que ça nous ramène directement à nos jeunes années, c'est un véritable bond dans le passé pour moi... il y a de fait dans tous les étés un peu de la joie de vivre, de la naïveté et du pétillant de l'enfance ! On s'extasie devant rien, on prend le temps de se poser, de respirer, on s'amuse avec tout, on vit avec peu... bref, pour moi, c'est vraiment une période particulière, très différente des autres moments de l'année.
C'est pour ça qu'il ne faut pas accepter l'hiver sans se battre un petit peu (même si l'hiver et son "home cocooning" ça a aussi des côtés très sympa que j'adore), et des petits plus côté cuisine peuvent nous y aider. C'est vrai, à quoi les fraises sont-elles plus associées que les beaux jours ?!!
Bon, bien sûr, pas question de fraises fraîches, même les remontantes ne sont plus et j'évite au maximum de consommer des fruits et légumes hors saison. Mais des fraises séchées : là, c'est ok !
Et ce petit chinois aux fraises avait vraiment un petit goût de petit déj' estival !

Blog_1_intro

Pour un chinois (de 8 spirales) :

  • 250 g de farine T65
  • 1 œuf
  • 100 ml de lait écrémé
  • 25 g de sucre complet (rapadura)
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 4 g de levure sèche
  • 2 cuillères à soupe de confiture de fraises
  • 1 belle poignée de fraises séchées

Dans la MAP, on place le lait, l'œuf, le sel, la farine, le sucre et la levure. On fait partir le programme pâte.
Une fois que le programme est terminé et que la pâte a doublé de volume, on la récupère et on la place sur un plan de travail légèrement fariné, on dégaze en appuyant sur le centre et on boule. On aplatit la pâte en un rectangle d'un peu moins de 2 cm d'épaisseur. On nappe de confiture et on parsème de fraises. On roule la pâte sur elle même mais sans trop la serrer. Puis on coupe 8 tronçons que l'on place dans un moule à manquer en faisant attention à les espacer.
On laisse reposer une bonne heure dans un endroit sec (l'idéal c'est dans le four !).
Quand le chinois a bien doublé de volume, tous les tronçons se trouvent bien serrés. On place alors au four chaud (200°) pour 15 minutes.
A la sortie, je le nappe d'un mélange de confiture et d'eau pour le faire briller !
Et voilà qui nous promet des pti déj' délicieux avec un arrière goût de vacances !!

Blog_2

Blog_3   Blog_4

Blog_5

Bon ap' !