Alors qu'elle vient à peine de commencer, notre marchand nous a annoncé ce week-end que la saison des cerises touchait déjà à sa fin chez nous étant données les mauvaises conditions météo... Non, non, non... je suis totalement contre ! J'adore les cerises ! Toute l'année, j'accepte de manger des pommes, des bananes, des oranges et autres sans broncher, attendant patiemment de me régaler quelques semaines pendant l'été en me gavant de cerises... j'adore les fraises parce qu'elles sont rouges comme elles et qu'elles me font patienter jusqu'à leur arrivée, j'adore les mirabelles parce qu'elles viennent après et sont petites et rondes comme elles... Non, non, non... comment la nature peut me faire ça ! Je suis dégoûtée !
Mais je peux vous dire que j'ai pris de l'avance du coup, j'ai acheté des kilos de cerises et après m'en être bien gavée, voyant qu'elles ne tiendraient pas un jour de plus, je me suis lancée dans quelques recettes. Tout le monde connaît ma passion dévorante pour le clafoutis, mais cette fois, j'ai voulu changer (certainement pour ne pas prendre le risque que mon chéri me dévore suite à une overdose clafoutesque... Je sais ça paraît dingue... mais il commence à en avoir marre... pfff !), et je me suis mise aux fourneaux par 40° (fallait vraiment en avoir envie pour allumer ce four croyez-moi !). Et je me suis laissée guider par mon inspiration. Bien m'en a fait, ce moelleux est tout simplement délicieux !

Blog_1_intro

Pour un moule à manquer de 22 cm :

  • 3 œufs
  • 80 g de sucre
  • 170 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 petit suisse de 60 g
  • 75 g de ricotta
  • 1 cuillère à café de rhum
  • 2 cuillères à soupe d'huile neutre
  • 400 g de cerises

On commence par séparer les blancs des jaunes. On bat ces derniers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute ensuite l'huile, le petit suisse et la ricotta, et on mélange à nouveau. On ajoute enfin la farine et la levure, et on re-mélange.
On monte les blancs en neige ferme. On les incorpore délicatement dans la préparation. On ajoute le rhum.
On transvase le tout dans un moule à manquer.
On lave et on dénoyaute les cerises. Puis on les pose dessus, elles vont tomber pendant la cuisson.
On place à fou r chaud (200°) pour 50 minutes.
On laisse bien refroidir avant de démouler.
S'il est bon tiède, il est encore meilleur le lendemain, saupoudrer d'un peu de sucre glace.

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Maintenant, régalez-vous !