Vous avez certainement remarqué ma passion pour tout ce qui tourne autour du clafoutis.
Aujourd'hui je vous présente donc encore un presque clafoutis qui comme la flamusse nous vient de Bourgogne : j'ai nommé le tartouillat de cerises.
Je sais pas vous, mais moi rien que son nom folklorique me donne envie. Ça fait tout de suite "dessert de grand mère" et bon produit du terroir ! Et puis c'est un mot qui m'évoque tout de suite l'enfance... tartouillat... on en a plein la bouche rien qu'à le prononcer... je trouve ce mot très délectable... j'adore le dire... tartouillat... tartouillat !!!
C'est le genre de recette simple mais qui régale à tous les coups !!!

Blog_1   Blog_2

La recette que je vous propose est très légèrement modifiée par rapport à la vraie recette de grand mère : déjà je dénoyaute mes cerises, ce que l'on ne fait pas traditionnellement mais bon... c'est quand même plus pratique. Après je m'économise les 75 g de beurre fondu qui entrent dans la composition parce que je trouve que ça ne change rien au goût, ensuite je ne mets que 60 g de sucre au lieu des 100 préconisés (question de goût, moi je trouve ça vraiment trop sucré avec 100 g. Surtout quand les cerises sont bien goûteuses, je ne trouve pas ça nécessaire) et puis je mets du lait écrémé à la place du demi-écrémé.
Pour avoir goûté la version originelle et celle-ci, je peux vous assurer que les différences de goûts ne se sentent absolument pas.

Bref, c'est aussi à faire selon ses goûts donc. Si vous aimez très sucré, et bien augmentez la dose. Si vous avez envie de tuez un convive, laissez les noyaux (lol)...

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Maintenant, place donc à la recette du tartouillat :

  • 500 g de cerises noires
  • 175 g de farine T65
  • 300 ml de lait (écrémé pour moi)
  • 60 g de sucre
  • 3 œufs
  • 2 pincées de sel
  • 1 trait de kirsch (bon cette fois je n'en avais plus, j'ai mis du guignolet à la place, et ben c'était bien bon aussi !)

On commence par équeuter, laver et dénoyauter les cerises que l'on place au fond d'un plat.
Dans un saladier, on mélange ensemble la farine, le sucre et le sel. On fait un puis au milieu dans lequel on casse les œufs. On commence à mélanger légèrement puis on ajoute petit à petit le lait en mélangeant bien au fouet pour ne pas faire de grumeaux. On obtient alors une pâte bien lisse dans laquelle on peut mettre le kirsch. Puis on verse sur les cerises et on place au four (chauffé à 180°) pour 35-40 minutes.

Avec une boule de glace... quelle gourmandise !!!
Vive les desserts du terroir !

Blog_6   Blog_7

Blog_8   Blog_9

Bon ap' !